Node Atlas NodeAtlas

Le Framework JavaScript Serveur Évolutif

  • Mise en place Simple

    Au point avec HTML & CSS ?
    Débutant en JavaScript ?

    Réalisez rapidement des sites vitrines multilingues sans effort avec de simple Routes, Vues ou Variations.

  • Site vivant et Évolutif

    Expert en JavaScript client ?
    Prêt à embrasser Node.js ?

    Améliorer progressivement votre base à mesure de vos besoins en utilisant des Contrôleurs, Modèles ou Modules.

  • Partie Cliente Agnostique

    Déjà vos habitudes Front-end ?
    Habitué(e) du Data Binding ?

    Du léger Vanilla JS au simple jQuery en passant par Vue, Angular ou React : utiliser vos outils clients favoris !

NodeAtlas comme simple serveur web

Si NodeAtlas ne trouve pas le « webconfig.json » ou le --webconfig que vous lui aurez indiqué, il se lancera en mode « Simple Serveur Web » ou « Public ».

Ce mode est pratique pour tester très rapidement que NodeAtlas est correctement installé ou pour créer des petits exemples HTML qui ont besoin d'un serveur web pour fonctionner (retours AJAX, iframe embarquée, etc.).

Pour bien comprendre ce que cela signifie : s'il existe un quelconque fichier dans le répertoire d'où NodeAtlas a été lancé, il sera renvoyé par requête HTTP si on le réclame via son chemin d'accès.

Par exemple, en lançant NodeAtlas dans le répertoire site-hello-world

site-hello-world/
├─ views/
│  └─ index.htm
└─ webconfig.json

en exécutant la commande

$ node </path/to/>node-atlas/

ou même la commande

$ node </path/to/>node-atlas/ --webconfig webconfig.not-exist.json

le serveur se lancera en mode « Simple Serveur Web » et les fichiers « http://localhost/webconfig.json » ou « http://localhost/views/webconfig.htm » seront accessible tel que le navigateur pourrait les renvoyer en tant que simple serveur web.

Note : la commande --generate ne fonctionne pas avec ce mode.